• Chapitre 20: Enfance tracée

     

    ~Depuis que je suis née, je n'ai jamais su qu'un jour que ça serai réel...Pourtant ça s'est vraiment passé...J'ai connu une triste histoire et un mauvais début....~

    *Dans un hôpital, une maman allongé portant un bébé et un père à ses côtés*

    "Regarde comme elle est jolie Nao..." La maman

    "Bien sûr qu'elle l'est Risu, elle tient son charme de son père !" Nao *D'un ton fière*

    "Quel rabat-joie !" Risu *Avec un sourire amusant*

    *Les deux se mirent à rigoler*

    *Un garçon ouvra la porte et s'avança vers eux*

    "Alors est-ce que je peux voir le bébé ? Est-ce que je peux ?" Le garçon

    "Mais bien sûr...Mahito" Risu

    *Elle tendit le bébé vers Mahito*

    "Ouah il est très beau, quand il sera grand je lui apprendrai beaucoup de chose" Mahito

    "A bon ? Comme quoi ?" Nao

    "Euh...Le football ! Je suis doué à ça, ensemble on sera des potes inséparable" Mahito

    *La maman et le père se regardèrent et commencèrent à rire*

    "Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a de si drôle ?" Mahito

    "Mahito...Ce bébé...C'est une fille" Risu

    "Hein ? HEIN ? Une fille ? Mais une fille ne peut pas jouer du football !" Mahito

    "Haha qui sait ? Peut être que cette fille va nous en mettre plein les yeux..." Risu

    "Comment on va l'appeler ?" Nao

    "Humm...Quand elle sera grande, elle sera aussi forte que ses parents. Elle saura la différence entre réussir et échouer et que rien ne peut l'arrêter...Elle écoutera son cœur et c'est le seule chose qui peut la guider quand on est pas là........Je vais l'appeler Kokoro, ainsi lorsque quelqu'un prononcera son prénom elle se souviendra que la seule réponse est d'écouter son cœur...." Risu

    *2 ans après, dans leurs maison. Des invités sont passé pour voir l'enfant*

    "Alors c'est ton enfant Risu ?" Une femme 1

    "Oui c'est elle" Risu

    "Elle est si mignonne" Femme 1

    "Mais....Elle ne ressemble ni à toi ni à Nao n'est-ce pas ? Il n'y a pas une grande ressemblance" Femme 2

    "Eh bien...Kokoro est mon enfant, me ressembler ou pas ne m'intéresse pas" Risu

    "Oui je comprends, tu es toujours comme ça n'est-ce pas ? Protéger les personnes que tu aimes..." La femme

    *Quelques jours après, Risu et Kokoro s'allongèrent sur l'herbe autour des fleurs*

    "Dit maman, c'est mal de ne pas te ressembler ?" Kokoro

    "Non ma chérie, ce n'est pas mal du tout" Risu

    "Alors....Alors c'est vrai....Je...Je ne te ressemble pas, même papa ?..." *Kokoro se mit à pleurer*

    "Kokoro..." *Risu cueillit une fleur* "Kokoro sèche tes larmes, et donne moi ta main"

    *Kokoro s'arrêta de pleurer et tendit sa main*

    "Une fleur ?" Kokoro

    "Oui, une fleur comment elle est ?" Risu

    "Elle est très jolie, elle est toute bleue on dirait une étoile" Kokoro

    "Oui, et dorénavant je vais te surnommer Koronbain ^^" Risu

    "ça veut dire quoi ?" Kokoro

    "Koronbain est le nom de la fleur que tu tiens entre tes mains, une ancolie bleu, et elle te ressemble non ?" Risu

    "Elle me ressemble ?..." Kokoro *Kokoro retrouva le sourire à nouveau*

     *La maman de Kokoro commença à chanter*

    "~Vole et attrape ces nuages, vole et déploie tes ailes, chante pour sourire des visages, n'oublie pas de compter tes fans, la vie te réserve de grands obstacles, mais tu arriveras si tu chante de tout ton cœur~"

    *Quelques temps après, dans un hôpital*

    "Maman ! maman !" Kokoro

    "Kokoro ma chérie...Je suis désolé...Je vais partir maintenant..." Risu

    "Non !! Pourquoi tu dois partir ?!" Kokoro

    "On peut rien y faire...Quand tu seras grande tu comprendras..." Risu

    *La maman ferma les yeux*

    "Maman !! Non !!" Kokoro *En pleur*

    "Kokoro viens ma chérie" Nao *Le père lui fait un câlin*

    "Papa..." Kokoro

    ~Et voilà j'ai perdu ma précieuse maman à jamais, j'aurai tant voulu rêver mais c'est impossible...C'est la réalité...........L'année suivante c'était autour de mon père...Il m'a laissé, il rejoignait ma mère et tout ce que j’espérais c'est qu'il prendrait soin d'elle....Et que sa perte ne sera pas pour rien...~

    *Quelque années plus tard, alors que Kokoro grandit petit à petit*

    "Kokoro dorénavant tu vas entrer à l'école et te faire des amis, d'accord ?" La grand mère

    "Oui grand mère ^^ ! " Kokoro

    *A la maternelle, alors Kokoro se dirigea vers son école*

    "Hé regardez c'est pas la fille de la chanteuse Risu" Femme 1 *En chuchotant*

    "Oui c'est elle, on dit que c'est à cause de cette fille que ses parents sont mort" Femme 2 *En chuchotant à son tour*

    "Elle porte juste la malchance" Femme 1

    *Kokoro les regarda*

    "Non mais t'a vu ! Elle fait peur" Femme 3

    "Elle ne ressemble pas à ses parents" Femme 2

    'C'est pas vrai ! Je ressemble à maman et papa !' Pensa Kokoro

    *Dans la classe, Kokoro s'avança vers quelques filles*

    "Euh...Bonjour" Kokoro

    *Les filles partirent*

    "Ma mère m'as dit de ne pas parler à cette fille" Fille 1

    "Oui moi aussi..." Fille 2

    *Kokoro essaya de parler avec les autres camarades de sa classe mais personne ne voulait lui adresser la parole*

    "Grand mère ! Personne ne veut me parler....." Kokoro *En pleur*

     "Ne t'inquiète pas ma chérie, il ne faut pas baisser les bras. Je sais ! Et si tu leur chanter une chanson ?" Grand mère *En caressant la tête de Kokoro*

    "Une chanson ? Oui je peux le faire !" Kokoro

    *A l'école*

    "Alors tout le monde ! Il y a une nouvelle élève qui va nous rejoindre et elle s'appelle  Makina, j'espère que vous deviendrez rapidement des amis ^^. Va t'assoir devant Kokoro, elle est juste là bas" La prof'

    *Makina s'assit devant Kokoro et sourit*

    "Bonjour" Makina

    "Bon...Bonjour..." Kokoro

    *Une fois le cours terminé, le prof' ordonna aux élèves de s'assoir et former un cercle pour discuter et bavarder*

    "Euh..." Kokoro

    *Tous les élèves la dévisager*

    "Voulez vous m'entendre chanter ?" Kokoro

    *Les élèves se comportèrent comme si ils n'avaient rien entendu et partirent vers la cours, tandis que Kokoro resta dans la classe*

    "J'en étais sûre, j'en suis incapable" Kokoro *En pleure*

    "Euh..." Une voix d'une fille

    *Kokoro se retourna*

    "Makina ?" Kokoro

    "Moi ! Moi je veux bien t'entendre chanter" Makina *Avec un sourire*

    *Kokoro sourit à son tour et commença à chanter auprès d'elle*

    ~J'ai eu ma toute première amie depuis que je suis née et c'était la seule qui m'entendait chanter et est resté avec moi, et eu confiance en moi..Depuis ce jour là, tout le monde pensa que je ne suis plus la fille qui porte la malchance, comme si mon monde a complètement changé !, jusqu'à ce jour....L'excursion.~

    "Hé Kokoro, tu veux qu'on joue ?" Makina

    "Je ne sais pas Makina, la maitresse nous a dit de ne pas s'éloigner et nous a interdit de dépasser le campement..." Kokoro

    "Oh tu t'inquiète beaucoup. Allez on ne va pas s'éloigner beaucoup et puis ça ne fait de mal à personne de s'amuser un peu n'est-ce pas ?" Makina

    "Bon d'accord...Tu trouves toujours les mots pour me convaincre mais juste un petit peu, d'accord ?" Kokoro

    "Allez viens !" Makina

    *Makina et Kokoro continuèrent à jouer*

    "Hé Kokoro regarde !" Makina

    "Hein ? Ouah une biche..." Kokoro

    *Makina s'avança vers la biche*

    "Hé Makina elle va se sauver alors au tant laisser tomber" Kokoro

    "Tu vois ma p'tite Kokoro, on m'a appris à ne jamais baisser les bras..." Makina

    "Elle s'enfuie je te signale" Kokoro

    "Quoi ? Déjà ?" Makina

    *Makina courra vers la direction de la biche*

    "Makina !! Attends ! C'est très dangereux !!" Kokoro

    "Viens Kokoro !! Il faut que tu...." Makina *Makina se fait couper la parole*

    "Makina ? Makina !! Où est...?" Kokoro

    *Kokoro resta planté avec un regard effrayant en voyant son amie tombé dans les pommes plein de sang autour d'elle*

    *Et commença à pleurer de tout son cœur et criait*

     

    ~Voilà comment j'ai perdu ma meilleur amie pour de bon, je n'ai jamais su qu'une forêt ferait du mal à une personne, maintenant je sais qu'elle le peut à beaucoup de gens. Depuis ce jour là je suis devenu l'ancienne Kokoro mais en pire...Rien à changer du tout. J'ai dû supporter jusqu'au collège alors que je croyais qu'ils auront oublié toute cette histoire. L'école est devenu un vrai cauchemar pour moi, car quoi que je fasse ou je dise on me traitera d'un fantôme ou plus encore: Un démon. Bien sûr j'ai caché à ma grand-mère le fait que je suis détestable et j'ai bien fait ! Elle est devenu très faible et son heure était très proche, tout ce qu'elle me demandait tout les jours c'est remplacer ma mère et c'est comme ça qu'on a fait cette promesse elle et moi: Devenir une idole ! Oui...Comme ça plus je pourrai briller plus que mes parents et grand-mère et Makina pourront me voir chanter..~

    -_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

    *Dans l'agence*

    "Hé Kokoro !" Haruni 

    "Qu'est-ce qu'il y a Haruni ?" Kokoro

    "C'est bien tôt la rentrée d'école et on va te transmettre dans notre lycée !" Haruni

    "Je vois...C'est vrai...L'école..." Kokoro

    ________________________________

    Voilà ! Chapitre 20 terminé. Le passé de Kokoro est plutôt "long" (^_^)'

    Donnez moi votre avis S.V.P

    « Chapitre 19: Ne va pas plus loinShimysuki Ichigo »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :